Rencontre avec la youtubeuse Sweet Baby

Avez-vous déjà entendu parler de l’ASMR ? Allons à la rencontre de Marie, alias Sweet Baby, une jeune Youtubeuse qui gagne à être connue. Outre ses rouges à lèvres (on les lui piquerait bien…) super tendances, Marie est l’incarnation-même de la douceur et bourrée de talent. Portrait.

sweet baby youtubeuse

Marie : la douceur par excellence !

  • Hello Marie, pour les personnes qui te découvrent, peux-tu te décrire ?

Je m’appelle Marie, j’ai 21 ans et je suis actuellement en 3ème année de sage-femme.

  • Comment est née ta chaîne et pourquoi avoir opté pour ce nom ?

Je regarde des vidéos de tout genre sur YouTube depuis quelques années, et j’ai toujours eu envie de me lancer également. Quand j’ai découvert l’ASMR, ça a été, pour moi, une évidence. J’ai donc décidé de créer ma chaîne. Je voulais trouver qui corresponde bien au monde de l’ASMR et à moi également. « Sweet » évoque la douceur, « baby » fait référence à mes études. Et « ASMR », pour le thème de la chaîne.

  • Que t’apporte ta chaîne ? A-t-elle changé ton quotidien ?

Ma chaîne m’a apporté beaucoup. Tout d’abord de l’assurance de filmer une vidéo et d’être regardée par des milliers de personnes. Mais aussi, elle m’apporte énormément de soutien et d’amour. J’ai une communauté formidable qui est toujours derrière moi. Au quotidien, ça change vraiment, ça met du baume au cœur de voir que l’on réussit à notre niveau à aider des gens pour trouver le sommeil, les apaiser, ou leur changer les idées après une mauvaise journée.

  • Comment as-tu découvert l’ASMR ?

Complètement par hasard. Je regardais très souvent la vidéo « Spring break swap » de Madison Ramaget. Je la trouve très reposante, elle me provoquait des sensations très agréables. Et un jour en regardant les commentaires, j’ai vu que quelqu’un disait que cette vidéo était similaire à de l’ASMR. Etant donné que je ne connaissais pas, j’ai fait ma curieuse et j’ai cherché sur YouTube. Et là, j’ai enfin pu trouver un mot à toutes ses sensations auxquelles j’étais sensible depuis si longtemps !

  • Pour beaucoup d’ASMR Artists, la première sensation ASMR remonte à l’enfance avant même de savoir qu’elle portait un nom, peux-tu partager avec nous ta première expérience ?

Je ne pourrais pas vous parler de ma toute première expérience parce qu’en réalité je ne sais pas quand ça a commencé. Ce dont je me souviens, c’est que lorsque j’accompagnais mes parents à des rendez-vous chez le banquier, chez l’assureur et bien d’autres, j’étais toujours détendue par la façon dont les personnes tapaient sur leur clavier ou manipulaient les feuilles. Et puis j’adorais quand mes copines me chuchotaient des secrets à l’oreille, et lorsqu’on parlait en chuchotant le soir en allant se coucher.

  • Quelles sont les vidéos que tu préfères visionner ? Et celles que tu préfères tourner ?

J’aime beaucoup regarder les roleplays. Mais cela dépend, j’ai des passes où mes déclencheurs seront différents, je m’adapte ! Les vidéos que je préfère tourner sont les roleplays également.

sweet baby asmr

  • Quels sont tes ASMR Artists préférés et pourquoi ?

Je ne suis pas énormément de chaînes car je n’ai pas beaucoup de temps à consacrer au visionnage des vidéos, mais je suis régulièrement celles auxquelles je suis abonnée. Tout d’abord, il y a Sandra Relaxation, la première que j’ai découverte. J’adore son chuchotement, elle est très douce et elle a un truc en plus dans ses vidéos : la lumière tamisée. La détente est immédiate ! Ensuite, j’aime beaucoup Jessy Relaxation ASMR qui est une personne formidable, avec un grand amour pour les animaux, qui fait des vidéos très régulièrement et en propose pour tous les goûts : c’est c’est génial ! Pour finir, je dirais ASMR Serena pour son chuchotement qui me déclenche à coup sûr.

  • Quelle relation entretiens-tu avec ta communauté ?

J’essaye d’être le plus proche possible de mes abonnés, car c’est grâce à eux que j’en suis là aujourd’hui et que je vis une aventure formidable. Je réponds un maximum à tous les commentaires sous mes vidéos, et j’ai également des réseaux sociaux sur lesquels je reçois des messages et je peux donc y répondre pour être plus proche d’eux. La communauté d’ASMR c’est un vrai bonheur, les personnes sont adorables et ont toujours un petit mot gentil, nous sommes beaucoup moins exposés à la critique. Quand quelqu’un clique sur une vidéo c’est pour venir passer un bon moment et se détendre. J’ai rencontré, grâce à mes vidéos, des personnes superbes !

  • Pour finir, as-tu des conseils à donner pour les personnes qui souhaiteraient se lancer dans l’aventure en ouvrant une chaîne ASMR ?

Faites ce qui vous plaît ! L’ASMR c’est très varié. On peut faire tout un tas de choses. Si les jeux de rôle ne sont pas votre truc, ce n’est pas grave. Ne vous forcez pas à en faire parce qu’on en voit sur d’autres chaînes. Si vous aimez le gaming et l’ASMR alors faites une chaîne de gaming façon ASMR ! Les personnes vous suivront pour votre univers.

Nous te remercions pour ta gentillesse et le temps que tu as passé à répondre à cette interview. Nous te souhaitons de continuer sur ta lancée en te faisant plaisir.

Si vous souhaitez découvrir Marie, nous vous donnons rendez-vous sur sa chaîne Sweet Baby ASMR !

Happy Swallow
Happy Swallow

Julie, 24 ans, étudiante en Master Management et Communication. Blogueuse lifestyle depuis un an, elle aime surtout partager des billets "humeur" ou "culture". Passionnée par la musique, le dessin et l'art en général, elle aime utiliser sa créativité pour se créer un univers plein de fantaisies.

Pas encore de commentaire

J'en pense que :

Your email address will not be published.