SOS, je cherche un job d’été !

On l’a connu, on la connaît et on la connaîtra tous un jour, cette galère de trouver un job d’été… Mais nous y sommes résignés. Pour se faire plaisir tout au long de l’année quand on est encore lycéens ou étudiants, il faut mettre de côté ses vacances pour travailler un peu. Sandie vous donne quelques astuces pour vous aider à trouver un emploi saisonnier. Les vacances sont à nous, travailleurs !

Lilo And Stitch GIF - Find & Share on GIPHY

1. Commencer tôt !

Ce qu’il faut d’ores et déjà savoir c’est que pour trouver un job d’été il faut s’y prendre tôt ! Ceux qui postulent un ou deux mois avant la saison ont de fortes chances de ne jamais recevoir de réponse. Le mieux est de commencer à déposer des CV et des lettres de motivations courant février. Je sais, ça paraît très tôt.  À ce moment de l’année on se remet à peine de Noël et du Réveillon, qu’il faut déjà penser à l’été qui arrive. Mais croyez-moi, plus tôt vous vous y prendrez et plus vous aurez de chance d’obtenir un emploi !

2. Soigner son CV et sa lettre de motivation

Mais pour se présenter à des organisations, il faut d’abord rédiger un Curriculum Vitae et une lettre de motivation digne de ce nom. Il faut savoir se différencier. Pensez que là où vous allez postuler, d’autres le feront aussi. Peut-être des dizaines et des dizaines d’autres candidats. Il va donc falloir montrer votre motivation tout en restant dans les codes.

Je sais que ce n’est pas la partie la plus agréable… Moi-même je rechigne à l’idée d’avoir à rédiger une énième lettre de motivation (surtout quand on en a déjà fait une bonne quinzaine avant) ! Mais il faut se dire que c’est la toute première impression que vont se faire vos peut-êtres futurs responsables de vous. Alors on met le paquet ! Sans en faire des caisses non plus… Il faut un juste milieu.

Votre C.V. doit être propre, clair et structuré. Il faut évidemment qu’il n’y ait aucune faute. Le C.V. doit tenir sur une seule page, et peut-être divisé en plusieurs rubriques. Gardez toujours en tête que le rendu final doit être à la fois lisible et attrayant. Si vous n’avez pas encore beaucoup d’expériences professionnelles (c’est souvent là où ça bloque quand on est jeune), réfléchissez à toutes les petites choses que vous avez faite : stage, babysitting, gardiennage, vente… Ce sont des petites choses qui peuvent nous sembler insignifiantes mais qui sont pourtant importantes. Si vous avez gardé des enfants, vous êtes une personne responsable. Si vous avez fait du ménage chez des particuliers, vous êtes quelqu’un d’autonome et de confiance. Ainsi de suite. Evidemment, mettez ces expériences seulement si vous n’avez rien fait d’autre. Favorisez vos expériences en rapport avec le job escompté.

!

Quant à la lettre de motivation, elle aussi doit être propre, aérée, tenir sur une page et être rédigée sans faute. Une LdM se fait à la main et non tapée à l’ordinateur. Cela prouve que vous êtes motivé ! Mais avant de vous lancer dans sa rédaction, pensez à vous renseigner sur l’entreprise que vous démarchez. Si vous portez de l’intérêt à cette dernière, cela se verra tout de suite et fera la différence.

Pour structurer votre lettre, vous pouvez utiliser ce modèle :
– 1er paragraphe : moi
– 2ème paragraphe : vous
– 3ème paragraphe : nous

Donc en premier on parle de soi, on se présente et on explique notre démarche. Ensuite, on parle de l’entreprise, on la caresse dans le sens du poil sans en faire trop. Et enfin on parle de « nous », de ce que l’on pourrait apporter à cette entreprise en gros. On finit évidemment par une formule de politesse et une signature.

Vous pouvez vous inspirer de modèles trouvés sur Internet. Mais attention aux copier-coller ! Inspirez-vous seulement de quelques idées dans différents modèles de  lettres.

The Grinder GIF - Find & Share on GIPHY

3. Se déplacer

Une fois tout cela fait, il faut démarcher les organisations. Et pour cela je vous conseille vivement de vous déplacer en personne. N’envoyez votre candidature par lettre que lorsque cela est vraiment nécessaire !

Lorsque vous vous présentez à une entreprise, allez-y de manière soignée mais pas non plus sur votre 31. On reste toujours dans le juste milieu des choses, vous l’aurez compris. Montrez-vous confiant, sûr de vous (même si ce n’est pas le cas!). Et enfin tenez-vous prêt au cas où le responsable souhaite s’entretenir avec vous immédiatement (chose rare, surtout si on s’y prend tôt, mais on ne sait jamais).

N’oubliez pas qu’un refus peut arriver… Alors ne baissez pas les bras et ne vous démotivez pas pour si peu !

4. En parler à son entourage

Si vous voulez vraiment obtenir un job d’été, postulez partout ! Vous aurez plus de chances d’être pris(e) quelque part. Autre conseil, parlez-en autour de vous. Car, oui, le bouche-à-oreille et le « piston » fonctionnent énormément !

Enfin, sachez que de nombreux salons sont organisés un peu partout en France afin d’aider les jeunes à trouver un job d’été ! Renseignez-vous.

Pour ma part, après moultes demandes un peu partout et pas mal de refus, j’ai enfin trouvé un emploi saisonnier. Hallelujiah ! Et je vous souhaite à vous aussi de trouver. De toute façon, vous n’avez plus d’excuses, alors foncez !

 

TrendyShow

C'est un magazine féminin en ligne, 100% participatif, et 100% indépendant. Des actus en tout genre, de la culture, de la déco, un brin de mode, des critiques, des recettes, des voyages, de la beauté, des bons plans, mais aussi des jeux-vidéos, des témoignages, des revues... Plein de choses qui ne peuvent que vous plaire !

Suivez-nous

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES