Culotte menstruelle : tout savoir à propos de cette protection hygiénique révolutionnaire

Allier lingerie et protection menstruelle, c’est l’un des paris qu’essaie de relever la culotte menstruelle. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle cette protection extra vaginale gagne de plus en plus d’adeptes.

Qu’est-ce que c’est ? Comment faut-il vous en servir ? Comment en prendre soin pour la conserver le plus longtemps possible ? Comment choisir le modèle adapté à vous ? Si cela vous intrigue, découvrez donc toutes les réponses à ces questions que vous vous posez sur la culotte de règles dans cet article.

La culotte menstruelle : qu’est-ce que c’est ?

La culotte périodique encore appelée « culotte de règle » ou « culotte menstruelle » est un sous-vêtement qui fait également office de protection menstruelle au même titre que les tampons. Ce vêtement intime joue son rôle de protection menstruelle grâce à la zone absorbante dont il est doté et qui lui permet d’absorber les écoulements menstruels.

Les modèles classiques de culotte de règle possèdent généralement trois couches de tissus dont la superposition permet de retenir le flux sanguin. Il s’agit entre autres :

  • d’une couche de coton qui constitue l’extérieur de la culotte ;
  • d’une couche de tencel (tissu en fibres végétales) ou de fibres de bambou aux propriétés anti-odeurs et antibactérienne ;
  • et d’une couche en polyester respirable imperméabilisé qui retient les fuites de liquide.

Afin d’être saines pour celles qui s’en servent, les culottes menstruelles telles que celles produites par Sisters Republic sont conçues dans des tissus bio. Elles sont également réutilisables, lavables et faites pour durer entre 5 et 7 ans. La culotte menstruelle peut donc vous faire faire des économies considérables.

La culotte de règles : mode d’emploi

En règle générale, une culotte de règles peut être portée pendant douze heures d’affilée et vous n’aurez pas à vous en soucier. En effet, cette protection hygiénique est capable d’absorber l’équivalent de trois à cinq tampons pleins de fluides.

Il en existe pour tous les types de flux, des plus légers aux plus abondants. Toutefois, rien ne vous empêche de coupler le port de votre slip menstruel avec l’usage d’une autre protection périodique. Le confort que vous ressentez est le principal élément qui puisse vous indiquer si oui ou non, vous avez besoin de remplacer votre culotte de règle.

Pour faire un roulement complet sur un cycle menstruel, en moyenne, il faut avoir à disposition un minimum de trois ou quatre culottes. Vous pourrez d’ailleurs vous en servir pour couvrir vos besoins de protection aussi bien pendant la nuit que pendant la journée sans craindre de fuites.

Contrairement à la cup menstruelle et au tampon, la culotte menstruelle, elle, est plutôt recommandée pendant votre sommeil et peut même faire office de bas de pyjama. Cependant, elle n’est pas très pratique lors des baignades ou pour retenir les fuites urinaires.

En dehors de vos périodes de règles, vous pourrez aussi vous servir de vos slips menstruels si vous vous y sentez à l’aise.

Comment entretenir votre culotte menstruelle ?

Pour ce qui est de l’entretien quotidien de vos culottes menstruelles, n’oubliez pas qu’elles sont réutilisables et donc lavables. Une culotte de règles doit d’ailleurs obligatoirement être lavée après chaque port pour qu’elle garde toutes ses capacités d’absorption.

La première étape à respecter pour un lavage efficace de votre culotte consiste à la rincer à l’eau froide jusqu’à ce que celle-ci soit claire. Pour la rendre plus efficace, vous pourrez ajouter des savons pauvres en matières grasses à votre eau de rinçage.

Ensuite, vous aurez le choix entre un lavage à la main et un lavage en machine. Si vous penchez plus pour l’option lavage en machine, il faut absolument vous munir d’un filet spécial lavage qui protègera votre pièce de lingerie.

N’oubliez surtout pas de réappliquer la règle de la pauvreté en matière grasse pour le choix de votre lessive pour éviter d’obstruer les pores de la culotte. Les adoucissants sont également à bannir, car les parfums qu’ils contiennent peuvent rendre le tissu de la culotte irritant pour vous.

Enfin, veillez toujours à ce que la température de l’eau de lavage de votre culotte n’excède jamais les 30° de peur qu’elle ne s’abime.

Comment bien choisir la vôtre ?

Pour que vous vous sentiez parfaitement à votre aise dans votre culotte menstruelle, il est très important de bien faire votre choix. Si vous décidez de commander votre culotte sur internet, le choix n’est pas toujours évident, mais voici quelques astuces à connaitre.

Les culottes périodiques se répartissent en trois grandes catégories adaptées à chaque femme : les flux légers, les flux moyens et les flux abondants. Même en ayant un cycle plutôt abondant, vous pourrez choisir quelques culottes flux moyen ou flux léger pour les derniers jours de saignement.

Pour les tailles, il est conseillé de vous tourner idéalement vers des modèles de la même taille que votre lingerie habituelle. Comme pour les vêtements, si vous hésitez entre deux tailles, la plus grande est celle qui sera la plus confortable.

Au début, vous pouvez vous procurer un seul modèle de culotte menstruelle et le porter sans aucune autre protection pendant une journée où vous êtes chez vous. Cela vous permettra de vous faire un avis concret et de vous fier à votre ressenti.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.