Aujourd’hui, je suis très en colère.

Après une joyeuse soirée en bonne compagnie, Maëlie s’est retrouvée face à un homme qui s’est montré particulièrement méchant. Elle prend le contrôle et elle vous raconte.

Aujourd’hui, je suis très en colère et je ressens le besoin d’en parler parce que c’est quelque chose qui touche la moitié de la population.

“Je ne vous fait pas le topo de ce que vit une fille en boîte”

Contextualisons, hier soir je décide de partir faire la fête avec mon fidèle acolyte de dancefloor. Après un début de soirée très décevant musicalement parlant, on part en boîte pour enfin lâcher notre énergie dansante.

Bon je ne vous fait pas le topo de ce que vit une fille en boîte. Bref, parade secrète je ferme les yeux pour me retrouver dans ma bulle sonore protectrice pour oublier railleries, regards dégueulasses et ainsi de suite.
Je repousse gentiment et fermement les garçons qui m’abordent plus ou moins “poliment”. Parfois malgré mon agacement très certain. Enfin bon, soirée habituelle, je me fais plaisir à danser comme un diable enflammé !

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, la boite ferme ses portes. Ça tombe bien j’ai mal aux pattes, les oreilles qui sifflent et faim ! Et c’est là que le drame arrive.

Un mec m’interpelle pour me dire, dans le désordre :
– Que je ne suis pas la plus belle fille de la boite
– Que je devrais faire des abdos
– Que j’ai aucune raison de me la péter
– Et qu’il me dit ça gentiment hein ! C’est pour rendre service

Savoir ce contrôler

Comment expliquer la rage dans laquelle ça m’a mise ?

Donc je lui ai rétorqué :
– Que si j’ai du ventre, ça ne regarde que moi et que s’il n’est pas content il peut regarder ailleurs
– Que je n’ai aucunement pour volonté d’être belle pour lui plaire ni d’être la plus belle de la boite, c’est à MOI que je veux plaire (et potentiellement à la personne qui partage ma vie, quand même)
– Que je danse pour MON plaisir encore une fois, ni pour plaire, ni pour me la péter
– Et enfin que moi je lui dit pas ça gentiment du tout mais oui, ça peut lui rendre service, parce que ma main avait très envie d’aller dans sa tronche, et d’autres mains n’ont pas forcément la même retenue.

Bref, vous imaginez bien que j’ai pas été aussi polie que ça, d’autant que le mec insistait lourdement…

Alors à vous tous :
NON UNE FILLE N’EST PAS FAITE POUR ÊTRE BELLE, ELLE A D’AUTRES CHOSES À FOUTRE DE SA VIE.
Et c’est valable pour les femmes autant que pour les hommes.
Être bien dans sa peau, heureux, satisfait de sa vie, avoir des valeurs qui nous importe… ÇA c’est important.
Et d’ailleurs la beauté (déjà qu’elle est subjective) ne fait pas souvent le bonheur, pensez-y je suis que vous avez des cas en tête !

Harcèlement dans la rue

Source: Diglee.

À lire également : Ces petits complexes qu’ont les femmes.

En tout cas, merci pour ceux qui m’ont lu, rassurez-vous ça ne m’a pas du tout touchée personnellement, je me sens bien dans ce corps, mon corps, que j’ai haïs déjà bien trop longtemps pour faire marche arrière.

C’est mon féminisme qui a été réveillé en sursaut, QUAND est ce que la femme aura les libertés qui lui sont dues ?Mon corps, mes choix

À lire également : Portrait d’une Fée Ministe.

Liberté de faire ce qu’elle veut, Liberté de porter ce qu’elle veut, Liberté d’être ce qu’elle veut …. Liberté d’être un Homme parmi les hommes.

Et pour celles ou ceux qui veulent, vous pouvez retrouver Maëlie sur son post d’origine.

Guest
Guest

Cet article a été rédigé par un invité. Tous ceux souhaitant nous soumettre des articles peuvent être publiés sur le webzine. Grâce à nous, et surtout grâce à vous, nous faisons découvrir de nouvelles choses, de nouvelles approches. Vous voulez nous proposer un article et faire comme eux ? Contactez-nous !

2 commentaires

J'en pense que :

Your email address will not be published.