Randonnée en Écosse : The Three lochs way

Paysages verdoyants, lacs bordés de forêt, moutons et vaches poilus à perte de vue … faire de la randonnée en Écosse, est-ce aussi incroyable que ça ?

randonnée en Écosse

Oui! La pluie et le vent valent la peine d’être endurés pour profiter de la nature sauvage de ce beau pays. Il existe de nombreux sentiers de randonnée, de la journée à la semaine. Le West Highland Way est l’un des plus réputés, mais, avec 152 km à parcourir de Mingalvie (près de Glasgow) à Fort-William, il ne s’adresse pas forcément à tout le monde. Pour ceux qui souhaitent une randonnée sur plusieurs jours, le Three lochs (prononcer “lors” et non “loks”) way est un bon début avec un parcours en 4 étapes dont la plus longue est autour d’une vingtaine de km.

paysages écosse

Randonnée en Écosse, de Balloch à Helensburgh

La première étape de notre randonnée en Écosse débute à Balloch, accessible en train ou en bus depuis Glasgow et Édimbourg. L’idéal est de commencer par l’office de tourisme qui permet d’acheter le guide complet du Three Lochs Way pour 9£. Il est vraiment bien fait avec une carte de chaque étape, des indications écrites, des focus sur les lieux à voir et leur histoire. Il n’est qu’en anglais, il vaut mieux donc savoir lire cette langue pour s’y retrouver plus facilement. Mais pas d’inquiétude, le chemin est globalement bien balisé.

Après un passage devant le loch Lomond, l’un des plus grands lochs d’Écosse. Cette journée de 14 km est vite éprouvante car le dénivelé est important. Il y a donc de belles côtes à gravir. Le plus difficile, c’est si vous êtes chargés avec un énorme sac à dos rempli de vêtements, avec une tente, un sac de couchage, de la nourriture, de l’eau (c’est très important, n’oubliez pas l’eau même si c’est lourd à porter!). Rapidement en pleine nature, seuls le chant des oiseaux et votre respiration haletante parviendront à vos oreilles. S’il pleut, sachez que le temps varie très vite au cours de la journée. Pluie, soleil, grêle, soleil, pluie peuvent alterner en quelques heures. Le panorama est magnifique à travers la forêt et les highlands, quelque soit le temps.

Arrivé à Helensburgh, le Bed and Breakfast Killin Cottage, à la devanture jaune, vous accueille chaleureusement.

randonnée écosse

D’Helensburgh à Garelochhead

La deuxième étape part de Colqhun Street à Helensburgh, une jolie rue bordée d’arbres au sommet de laquelle l’on peut voir la Hill House de l’architecte Macintosh. Le début de cette seconde étape passe notamment par une pâture de vache et offre de jolies paysages. Mais une bonne partie de la randonnée passe par une route de campagne bitumée bordée de pâtures avec des moutons… pendant 7 km. Au début, les moutons, surtout les agneaux avec leur petite tête toute noire provoqueront probablement des envies irrépressible de les câliner (mais il est déconseiller de les approcher, surtout quand il y a des petits), mais après plusieurs kilomètres, vous espérerez ne plus les entendre et arriver à Garelochhead au plus vite. Le Anchor Inn offre un repos bien mérité pour un bon rapport qualité/prix.

J’ai pu y manger végétalien en prenant des wraps et des frites (et une bière, n’oublions jamais la bière).

paysages d'écosse

De Garelochhead à Arrochar

Cette étape est la plus jolie de la randonnée. Elle passe par un terrain d’entrainement militaire via l’American road. Il faut donc être prudent et bien suivre le chemin (mais c’est balisé). Ne soyez pas étonner de croiser des véhicules de l’armée (les militaires vous salueront avec le sourire) et surtout de jeunes soldats en formation. Ils feront probablement comme si vous n’étiez pas là. Du ben Douglas au Morelaggan, puis vers Arrochar et la vue sur le Cobbler, vous serez ravis des paysages et profiterez du chant des oiseaux (et parfois des coups de feu dans la partie le long de l’American road). A Garelohhead, au Ben Arthurs Boty, avec vue sur le loch Log, j’ai pu manger du haggis végane avec des frites (il y avait de la crème dans la purée).

Arrochar écosse

Dernière étape à Inveruglas et le loch Lomond

Cette dernière journée est plus courte que les précédentes et sans difficulté particulière. Une belle vue sur le loch Long s’offre au début de la randonnée lorsqu’on longe le Glen Loin, une jolie forêt dans laquelle on peut apercevoir des écureuils roux devenus rares en Ecosse. Chemin boisé et pâturages de moutons offrent une belle balade au calme. A l’arrivée, la civilisation provoque un choc entre la route très passante et la Sloy Power Station d’Inveruglass. Dans le petit café au bord du Loch Lomond, il est possible de remplir “l’achievement book” pour laisser une petite trace de son passage sur le Three Lochs way. Un ferry permet de revenir à Tarbet puis de prendre un bus pour Glasgow. Il faudra juste prévoir d’attendre un moment. L’hôtel de Tarbet est très sympa, l’accueil chaleureux et on peut y manger végane tout en dégustant une bière locale.

Partant pour une petite randonnée en Écosse ?

Un courant de vert

Gwen, 26 ans, est journaliste, auteur et blogueuse sur uncourantdevert.fr. Végane depuis un an, ses articles portent principalement sur ce mode de vie, l'écologie (zéro déchet, nature...) et le commerce équitable. Cuisine, littérature, cinéma, beauté naturelle, jeux vidéo... ses centres d'intérêts sont variés et offrent un large choix de sujets. Curieuse de tout et adorant échanger, écrire sur Trendy-Show est l'occasion d'élargir ses horizons. En une phrase : "Utilise ta tête pour vivre avec compassion" Yogi Tea Mantra.

3 commentaires

J'en pense que :

Your email address will not be published.