La friendzone vue par les femmes

Qu’est-ce donc? Cette expression d’origine anglaise désigne le fait d’être dans une relation amicale ou l’une des deux personnes se rend compte qu’elle éprouve des sentiments plus qu’amicaux mais non réciproques. (C’est dommage). Ça commence par une rencontre, avec une personne qui nous plaît, puis on attend, on attend, jusqu’à devenir amis et être placé dans la friendzone. La friendzone vue par les femmes est exactement la même chose que celle vue par les hommes. Une femme peut très bien être placée en territoire friendzone, autant qu’un homme.
C’est très facile d’y tomber, mais c’est aussi une situation assez compliquée car elle peut être perçue et ressentie des deux côtés de la relation. 
Comment savoir si je suis dans la friendzone? Tu entends “Je peux te parler de tout”, “Tu es comme une soeur pour moi”, “Tu es ma meilleure amie”, ou encore “Tu me comprends toi… Pas comme son Jules”, alors désolée mais tu es cataloguée dans la catégorie frienzone. Mais pour t’en persuader encore, s’il te dit qu’il ne veut pas gâcher la relation, ou qu’il t’adore trop pour sortir avec toi, ou qu’il ne veut pas risquer de perdre votre relation… Là encore ce sont des preuves de mises en friendzone. Mais pour définitivement t’en convaincre, voici quelques preuves qu’il ne te considère que, comme une amie: Il te parle de ses problèmes avec d’autres filles, il te demande des conseils sur les filles qui l’intéressent, ou encore il te dit qu’il a rencontré une fille formidable.
La friendzone vue par les femmesEn fait, on devrait appeler la friendzone la “no sex zone”, qui correspondrait plus aux cas de figure que nous allons voir. Parce qu’en fait, la friendzone ce n’est qu’une transition, parce qu’il y a trois cas:
– Il te plaît, tu lui annonces la couleur, tu lui plais et vous finissez ensemble (le meilleur des cas pour toi)
– Il te plaît, tu lui dis ce que tu ressens, ce n’est pas réciproque et vous restez amis, très amis, et friendzone toujours.
– Il te plaît, tu lui dis ce que tu penses, et ce n’est pas réciproque, il finit donc par s’éloigner de toi petit à petit.
Donc, dans le cas où vous ne finissez pas ensemble, c’est soit il s’éloigne de toi, soit vous restez amis. Et c’est cette période, qu’on appelle la friendzone. Alors qu’en fait, ce que les gens appellent souvent la friendzone devrait se définir par la “no sex zone”: Une relation de couple, sans sexe.

 

La friendzone vue par les femmes
Comment l’éviter? Ça se passe entre deux humains, jusque-là on est toujours d’accord? Eh bien les humains parlent entre eux, alors lorsque tu rentres dans la relation et que tu as déjà des sentiments, dis-lui “Je te trouve très beau, j’aimerais essayer d’aller plus loin.” Simple comme bonjour, tout à gagner et rien à y perdre puisque tu es au début de la relation.
Et s’il essaie tout de même de te classer en friendzone, dis-lui que ce n’est pas ce que tu souhaites “Non, je ne veux pas me contenter d’une simple amitié.” Tu éviteras de te faire souffrir, tu éviteras les situations ambiguës et surtout, tu éviteras qu’il te prenne pour son jouet.
Si tu découvres que tu as des sentiments pour lui, au cours de la relation qui a débuté par une amitié, alors sois franc “Je commence à avoir des sentiments pour toi.” ou “Ce que je ressens est plus fort que de l’amitié.” Et voit ce qu’il se passe, tu auras peut être une bonne surprise.
En bref? Franchise et confiance en soi.
Témoignages de la friendzone vue par les femmes
Pendant près de deux ans j’ai eu un meilleur ami, que je voyais tous les jours, à qui je parlais tous les jours, on s’envoyait tous le temps des messages, c’était une vraie relation, avec des petits coeurs et des mots d’amour, je pense que nous avions tous les deux des sentiments l’un pour l’autre. Il a fini par sauter le pas, un jour, mais c’était trop tard et j’avais peur qu’en franchissant le cap, nous gâchions la relation que nous avions tous les deux, et je trouvais dommage d’en prendre le risque.

Nous avions 16 ans, il est tombé amoureux de moi au premier regard (selon ses dires). Moi, je sortais d’une relation douloureuse avec un garçon plus âgé, un de ces « connards dont toutes les filles tombent amoureuses ».

Au début, j’avoue l’avoir sérieusement envisagé comme amoureux potentiel, mais voilà : il était toujours là, galant, prêt à m’écouter, à parler, je recevais des textos chaque nuit… Il m’apportait tout ce que mon ex n’avait pas donné, et pourtant plus il était présent moins j’avais envie de lui. Il n’y avait pas de jeu de séduction, je voyais bien qu’il était déjà séduit ! Moi j’avais l’ego en miettes, détruit par ma rupture, je ne m’aimais plus… et lui, je le méprisais parce qu’il m’aimait pour ce que j’étais.

Jusqu’ici rien de dramatique, j’aurais pu l’éconduire gentiment et il serait passé à autre chose.

Mais en réalité, c’est là que débute la perversion de la « friendzone » : au lieu de lui donner une réponse ferme, je l’ai gardé en tant qu’ami tout en lui laissant assez d’illusions pour qu’il continue à s’occuper de moi comme avant.

Je ne pense pas être la seule à avoir eu besoin de séduire compulsivement à cette période de la vie. Un prétendant prêt à l’emploi, ça regonfle l’ego, ça dépanne en cas de bal du lycée, ça vient vous chercher en mobylette, ça vous écoute quand vous n’avez pas le moral… Tout ça sans courir le risque de tomber amoureuse et donc de souffrir, encore.

 

C’était il y a plus de 2 ans, j’avais fait sa rencontre sur Twitter peu de temps avant un concert où nous devions aller, on s’était donc dit qu’on se verrait là-bas. Après le concert on se parlait régulièrement et je suis vite tombé amoureuse de lui malgré le fait qu’il habitait loin et qu’il avait une copine. Je ne lui en avais pas parler jusqu’à ce que je décide qu’il valait mieux qu’il le sache. À ma grande surprise il l’a plutôt bien pris mais m’a de suite dit que rien ne se passerait. Plus le temps passait et plus on était proche, c’était devenu mon meilleur ami. J’ai pu le revoir pour mon anniversaire et suite à ça plein de choses s’étaient enchaînés entre autres sa rupture. Il est devenu de plus en plus proche de moi et notre relation avait changé. On était toujours de très bon amis mais des amis qui n’avaient pas fermé la porte à une quelconque aventure. Du jour au lendemain je n’ai plus jamais eu de nouvelles de lui.

Cindy
Cindy

Cindy est la fondatrice de Trendy-Show. Passionnée de l'univers de la beauté en général, mais aussi des actualités cinéma, c'est une petite geekette et elle l'assume. Elle raffole des séries US et des films en tout genre qu'elle dévore au cinéma ou au fond du lit. Elle aime aussi incarner des personnages lors de GN. C'est aussi une grande fan de jeux-vidéos !