Education positive: restons zen avec nos enfants

Qui n’a jamais été en conflit avec son enfant? Cependant il existe un système d’éducation positive qui vous permettra de régler les désaccords avec vos enfants tout en sérénité.

Les petits comme les plus grands ont la fâcheuse tendance de nous mettre les nerfs en pelote, et selon notre degré d’impatience ou de fatigue, il nous arrive de trop élever la voix, voire d’avoir des gestes que l’on regrette. Pourtant il existe des alternatives aux sanctions en tout genre pour faire face aux bêtises de nos enfants, ou à leur comportement désagréable. L’éducation positive est bien plus constructive, et peut s’avérer plus efficace.

Stop à la violence avec l’éducation positive

L’emploi du terme “violence” peut vous sembler exagéré, pourtant crier sur son enfant est un premier degré de violence.

Les parents sont les premiers modèles d’un enfant, alors les comportements leurs comportements seront les premières imitations, et les premiers ancrages des enfants. Donc un enfant qui se verra réprimandé constamment par des cris, reproduira le schéma et s’exprimera également avec des cris ou des comportements inappropriés, ce qui risque de créer un cercle vicieux.

Comment dire à un enfant de ne pas agir avec violence, si les parents eux-mêmes agissent ainsi? C’est pourquoi il vaut mieux mettre en place une éducation positive qui rendra les relations parents-enfants plus sereine.

Betises enfant

Des mots plutôt que des actes

Il est parfois difficile de contenir sa colère lorsque mini vient de faire une bêtise. Pourtant il est important de savoir se canaliser, et de prendre le temps de mettre des mots sur les erreurs que votre enfant vient de faire.

L’erreur à ne pas commettre est de penser que les enfants ne comprennent pas. Qu’importe leur âge, si on leur explique les choses avec des mots adaptés, nos minis comprennent très bien tout ce qui se passe autour d’eux.

Alors si le comportement de votre enfant ne respecte pas les règles, prenez le temps de lui expliquer pourquoi ce qu’il a fait est mal. Dans le cas où votre colère aurait pris le dessus, une fois la tension apaisée, prenez un moment pour lui expliquer son erreur, mais aussi pour lui dire pourquoi vous vous êtes énervé, et que votre réaction n’était pas la plus adapté.

Complicité mère et fille

Des actions communes pour plus de sérénité

En partant du principe que nos enfants comprennent leur environnement, mais aussi qu’ils sont en constante recherche d’indépendance, il est important de les faire participer à leur propre éducation.

Le plus souvent les parents imposent des règles, et si celles-ci ne sont pas respectées, les sanctions tombent. L’enfant se retrouve dans une situation de frustration, où il n’a aucun contrôle sur sa propre existence. Donc il ne respecte pas les règles qui lui sont imposées sans aucune explication.

Cependant, un cadre éducatif et des règles sont indispensables. Alors il est nécessaire de faire participer l’enfant dans la recherche et la mise en place de solutions. Qu’importe l’âge de votre enfant, le faire participer à la création des règles de la maison lui montrera qu’il est un être indépendant capable de penser par lui-même, et que vous lui accordez votre confiance.

À lire également : Au secours mon enfant ne mange pas

Dans une situation où il ne vous est pas possible de faire participer mini à une prise de décision le concernant, il faudra le faire de façon bienveillante. Autrement dit essayez tant que possible d’anticiper la situation, comme lorsqu’il est temps de partir d’une aire de jeux ou tout autre lieu, par exemple veillez à le prévenir qu’après x descente de toboggan, ou lorsque votre montre affichera telle heure il sera l’heure de partir. Ainsi votre enfant à le temps de se faire à l’idée, ne se sent pas pris au dépourvu, et il y a de grandes chances à ce que le départ se fasse en toute quiétude.

Vous l’aurez compris, la discussion et la participation sont les bases d’une éducation positive pour une relation et une discipline plus sereine avec vos enfants.

Envies et Blabla

Elodie, 27 ans, amoureuse des petits bonheurs de la vie, maman folle de son Loulou, et folle tout court depuis longtemps, la blogosphère l'a prise dans ses filets il y a quelques mois, avec l'envie d'en apprendre toujours plus et de découvrir le monde. D'abord autodidacte avec son blog lifestyle Envies et Blabla, la voici rédactrice pour les lecteurs de Trendy-Show, avec l'idée de vivre de folles aventures.

Pas encore de commentaire

J'en pense que :

Your email address will not be published.