Critique de film : Nerve

Après Paranormal Activity, Ariel Schulman et Henry Joost nous offrent un nouveau thriller haletant et inquiétant sur la place du jeu vidéo dans nos vies. Nerve, fiction d’anticipation ou véritable prédiction? 

critique film nerve

New York : 2020. Vénus alias Vee (Emma Robert) est une jeune lycéenne calme et sans histoire, qui un jour pour montrer a tout son entourage qu’elle aussi peu devenir populaire et extravertie s’inscrit a un jeu en ligne : Nerve.

Nerve, un « action ou vérité, mais sans vérité » est un jeu où des joueurs relèvent des défis donnés par des Voyeurs contre une somme d’argent proportionnelle à la taille du défi.

C’est dès son premier défi que Vee se retrouve associé à Ian (Dave Franco, le frère de James Franco), avec qui elle restera jusqu’au bout pour accomplir des défis toujours de plus en plus risqués. C’est en chemin pour leurs défis que les deux protagonistes se rendront compte qu’ils sont manipulés par une communauté anonyme, et que le jeu vire au cauchemar, avec pour seul issue : la mort pour l’un, pour l’autre la victoire.

Le film se déroule sur la courte durée d’une folle nuit, et est écrit comme un Hunger Games ou un Battle Royale futuriste, une sorte de chasse a la victoire, où l’élimination d’un adversaire se passe soit pas son abandon soit pas sa mort.

Avec des séquences en « phone caméra » et un univers graphique tout en néon a la manière d’un Tron Heritage en moins poussé, le film trouve très vite son rythme de croisière, mais semble un peu long par moment, avec quelques incohérences parfois, pour ensuite amener à une fin quelque peu discutable, où tout finirai bien dans le meilleur des mondes.

Même si le film met en scène de jeunes ados en quête de sensations fortes et insouciants, un ami geek et une  » best friend » peu farouche, le film n’en est pas pour autant un teen movie, même futuriste il apporte un regard plutôt réel et actuel sur la jeunesse 2.0, ou les smartphones et les « followers  » font la loi et où la vie d’autrui ne semble avoir que peu de prix.

Si l’univers nocturne d’une métropole américaine vous attire, et que vous êtes joueur (ou voyeur) alors foncez voir Nerve. Attention cependant à ne pas trop rester figé sur votre smartphone ça risque de vous coûter cher !

Au cinéma le 24 août 2016

Retrouvez la bande annonce de Nerve ci-dessous

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

TrendyShow

C'est un magazine féminin en ligne, 100% participatif, et 100% indépendant. Des actus en tout genre, de la culture, de la déco, un brin de mode, des critiques, des recettes, des voyages, de la beauté, des bons plans, mais aussi des jeux-vidéos, des témoignages, des revues... Plein de choses qui ne peuvent que vous plaire !

Suivez-nous

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES