Aider mon enfant à trouver le chemin des toilettes !

Votre enfant commence à vous dire que sa couche est mouillée, qu’il est en train de faire pipi, il commence à comprendre ce que son corps est capable de faire : alors peut-être est-il temps de le mettre sur le pot et de le guider vers le chemin des toilettes ? Voici quelques astuces !

propreté de l'enfant

La propreté de l’enfant, c’est lui qui gère

Il faut tout d’abord savoir que pour aller sur le pot, l’enfant doit être prêt physiquement et psychologiquement. Rien n’y fera de le mettre sur le pot si votre chouchou n’a pas du tout conscience des enjeux.

Cette étape fait partie de son développement et nous ne somme là que pour l’accompagner.

Auparavant la propreté était une nécessité puisque les langes n’étaient pas vraiment absorbants et qu’on ne disposait pas forcément de machine à laver … Aujourd’hui les parents sont bien plus au fait des différentes étapes de l’évolution de leurs bambins. De plus la parentalité bienveillante et positive engage à écouter un peu plus ce que nous dit notre enfant, et notre instinct de parent.

De tout cela découle un fait incontestable : le nombre de constipations et de cas d’énurésie est en nette chute !

À lire également : Quand l’énurésie s’invite dans nos chambres.

Quelques trucs pour rendre cette étape plus facile

Il peut être bon de lui faire comprendre qu’il est le maître de son propre corps. Ce moment arrive souvent en plein période d’opposition, où tout est bon pour attirer l’attention de ses parents chéris. Quant le change devient un casse tête avec les “non”, “je veux le faire tout seul”, ou encore les cris sans raison apparente, lancer un “tu sais mon chéri c’est toi le chef de ton pipi et de ton caca” peut être un déclic (à un âge où ils adorent entendre et dire ces mots d’ailleurs !).

 

apprendre les toilettes à l'enfant

Il faut également éviter de mettre en parallèle le pot et l’école : lui dire qu’il faut être propre pour aller à l’école et en même temps, lui annoncer que l’école ce n’est pas pour demain est un peu compliqué à gérer pour un enfant qui n’a pas la notion du temps. Ce sont tout d’abord deux apprentissages bien différents à intégrer. Mais il pourrait en plus comprendre qu’il a le droit de garder sa couche jusqu’à l’entrée à l’école, et serait donc contre-productif.

L’idée serait de commencer durant l’été, ce qui permet à l’enfant de circuler en petite tenue dans la maison et d’apprécier le fait d’être au sec. Dès qu’il est familiarisé avec le pot, le mettre en slip / culotte peut lui faire savourer le fait de ne plus être encombré par une couche pour se déplacer.

Vous n’êtes pas à l’aise avec le nettoyage du pot ? Essayer le réducteur de toilettes. En revanche, je vous conseille de commencer par le pot pour les premières fois, cela permet à l’enfant de voir ce qu’il a fait (ainsi qu à vous) et de comprendre ce qui sort de son corps.

Malgré tout cela votre enfant rechigne ou ne paraît pas du tout concerné ? Ne le forcez pas, passez à autre chose avant de retenter l’expérience. Et n’hésitez pas à aller aux toilettes avec lui ! Vous avez des astuces à partager avec nous ? 

Fred Une Souris Bleue

Maman heureuse de trois petits mecs de 2, 4 et 6 ans, un brin déjantée et surtout remplie d'amour. J'aime le Nutella, le mojito, Love Actually, rire et faire rire, écrire et lire, les fraises tagada et ... la vie ! Je déteste le mensonge, les gens négatifs, la raie et les petits pois, être en retard mais je le suis tout le temps !

Pas encore de commentaire

J'en pense que :

Your email address will not be published.