Mes 5 indispensables naturels et eco-friendly

Que l’on soit dans une démarche toute nouvelle ou plus avancée vers une consommation eco-friendly, il y a des produits dont on ne peut pas se passer. Depuis quelques mois, alors que j’ai complètement revu ma façon de consommer, qu’il s’agisse de nourriture, de cosmétique ou d’objets divers et variés, je me suis rendue compte qu’il y avait 5 choses (entre autres) qui m’avaient littéralement sauvé la vie. Parlons-en ensemble !

L’huile de coco, le must eco-friendly

huile de cocoComment ne pas parler de l’huile de coco ? Cette huile végétale, qui s’utilise en cosmétique comme en cuisine est formidable. Elle permet d’hydrater la peau, les cheveux, de démaquiller, de désodoriser les aisselles, d’apaiser un coup de soleil, de faire un gommage en l’associant au bicarbonate de soude (comme ça l’air de rien, je case un indispensable de plus, des idées d’utilisation par ici), de lubrifier, de faire office de mousse à raser, de se brosser les dents. Bref ! Comment s’en passer ? Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, c’est impensable. Elle me permet de réduire considérablement le nombre de produits dans ma salle de bains et sur ma peau, et comme beaucoup de convaincus par le naturel, j’aime utiliser pour ma peau et mes cheveux ce que je pourrais ingérer sans risque : c’est gage de composition non toxique. Tiens on pourrait parler du miel aussi, mais passons au suivant.

La serviette en tissu

Depuis des mois j’ai banni le papier essuie-tout de mes achats, et je souhaite réduire drastiquement tout usage de serviettes en papier lorsque je suis à l’extérieur. J’ai quasiment toujours dans mon sac, et en tous cas dans ma cuisine, une serviette (jolie de préférence) en tissu. Pour les picnics en amoureux, les apéros sur la plage entre amis, les goûters au parc ou en terrasse et les repas de tous les jours, je dégaine ma jolie serviette et évite ainsi de consommer inutilement des serviettes dont il va falloir se débarrasser par la suite. Un geste très simple, qui ne prend pas de place et une habitude facile à mettre en place.

Ma gourde

gourde eco-friendly
source : www.sans-bpa.com

Avant je faisais partie de ceux qui remplissaient 157 fois leur bouteille d’eau avant de la jeter, pour ne pas gaspiller. Aujourd’hui j’ai compris un truc un peu plus développé : je n’achète plus de bouteille d’eau (sauf quand je n’ai vraiment pas le choix : gourde à sec et aucun point d’eau dispo), et je me suis achetée une belle gourde en inox (j’évite ainsi les transferts de plastiques dégoûtants de la bouteille à l’eau que je bois sous l’effet de la chaleur ou de l’usure) que je remplis, avant de partir de chez moi, dans les bars, aux points d’eau. Je me suis rendue compte qu’il suffisait de demander gentiment aux commerçants s’ils voulaient bien remplir ma gourde pour qu’ils acceptent. C’est pas si compliqué la vie en fin de compte.

Les savons et shampoings solides

savons solides eco-friendly
source: www.gaiia-shop.com

Au début j’ai eu du mal à passer aux savons solides, je regardais mon mec avec de gros yeux quand il ne comprenait pas pourquoi je préférais mille fois utiliser mon gel douche plutôt qu’un pain de savon. Et puis j’ai découvert les savons saponifiés à froid, bien plus gras, ils n’assèchent pas la peau et laissent un film doux beaucoup plus agréable. Fini l’impression d’être toute rêche en sortant de la douche. De même pour les shampoings solides, fortement obsédée concernée par la réduction des emballages du quotidien, gels douches et shampoings me semblaient plutôt pas mal en haut de la liste, et pourtant plutôt faciles à éradiquer. Je suis tombé sur un shampoing à la super composition, qui me tient depuis quelques mois déjà et qui est super efficace. Les shampoings traditionnels chimiques, j’ai définitivement tiré un trait dessus.

De plus, si vous êtes quelque peu adroite de vos dix doigts, en faire soi-même est vraiment simple et plutôt ludique, et cela peut faire de supers cadeaux d’anniversaire, de Noël et cie, à offrir.

Mon mixer

Grâce à lui, en hiver j’ai pris goût à cuisiner les légumes de saison, à les assaisonner, à les associer, à les travailler, pour en faire de délicieux potages. Après la folie du smoothie, je me suis prise de passion pour les veloutés maison, et cela a changé mon rapport aux fruits et légumes de saison. Pour la première fois cette année, et ce depuis septembre, j’ai mis un point d’honneur à ne manger que de saison et au maximum local (moins compliqué quand on habite en Provence), mis à part les bananes et quelques dattes, j’ai plutôt bien respecté le calendrier des saisonnalités et je ne peux m’empêcher d’attribuer ce succès à mon mixer adoré, sans qui j’aurais certainement eu beaucoup moins de patience pour les butternuts et toute leur clique.

Et vous, quels sont vos indispensables eco-friendly ? Cette petite liste non exhaustive vous a-t-elle inspirée ?

Alesfleurs

Passionnée par l'environnement, le naturel et la volonté de vivre en harmonie et de façon plus simple, je me suis lancée depuis quelques mois dans une transition slow cosmétique et zéro déchet que je partage avec vous via mon blog et quelques articles.

2 commentaires
  1. J’entend tellement parler des vertus de l’huile de coco que je vais devoir en acheter !
    Les savons leur odeurs est-elle agréable par rapport aux savons solides des supermarchés ? Mon copain est trés sensible aux odeurs dont il est un peu réticent…

  2. Ouii l’huile de coco c’est vraiment la base 🙂
    Par rapport à l’odeur des savons solides.. ben c’est comme le liquide, ca dépend de quel type de savon tu prends (orange, karité, argan, fruits rouges, pins……), Il y en a pour tous les goûts, pour tous les besoins aussi (hydratant, apaisant, drainant, gommant, antibactérien, désinfectant (lavande par exemple, très bien pour les peaux acnéiques)) ! Je ne puis que te recommander de tester 🙂

J'en pense que :

Your email address will not be published.